incident

1. incident [ ɛ̃sidɑ̃ ] n. m.
• 1265; du lat. scolast. incidens, de incidere « tomber sur, survenir »
1Petit événement qui survient. Un incident sans importance, sans gravité. « La vie n'est qu'une succession d'incidents » (Sainte-Beuve). Incident imprévu, inopiné. aventure, péripétie. « À l'église, il y eut un incident pénible, l'abbé Madeline s'évanouit » (Zola).
Spécialt Petite difficulté imprévue qui survient au cours d'une entreprise. accroc, anicroche. Le voyage s'est déroulé sans incident. Incident technique. Incident de parcours.
2Événement peu important en lui-même, mais capable d'entraîner de graves conséquences dans les relations internationales. Incident diplomatique. « un incident de frontière, peut-être un casus belli entre la France et l'Allemagne » (A. Hermant). Désordre (dans la vie politique, sociale). Créer, provoquer des incidents dans une réunion, dans la rue.
3Hist. littér. Événement accessoire qui survient dans le cours de l'action principale (d'une pièce de théâtre, d'un roman). épisode, péripétie.
4Dr. Contestation accessoire au cours d'un procès, venant en interrompre le déroulement. Incident d'instance, tendant à l'interruption, la suspension ou l'extinction de l'instance. Soulever un incident (ou incidenter v. intr. <conjug. : 1> ). — Fig. Difficulté, objection (dans un débat, un jeu). chicane, dispute. Incidents de séance. Loc. L'incident est clos : arrêtons-là la querelle, n'en parlons plus.
incident 2. incident, ente [ ɛ̃sidɑ̃, ɑ̃t ] adj.
• 1468; 1. incident
1Dr. Qui survient accessoirement dans un procès, une affaire. accessoire. Contestation, demande, question, requête incidente.
2Qui est accessoire, non essentiel. secondaire. Des remarques incidentes. D'une façon incidente. incidemment.
3(XVIIIe; d'apr. l'angl.) Phys. Qui rencontre une surface, un corps. Rayon incident. Particule incidente, projectile incident. Onde incidente.
4Gramm. Se dit d'une proposition qui suspend une phrase pour y introduire un énoncé accessoire. incise. Subst. Mettre une incidente entre parenthèses, entre tirets. « en phrases interrompues, coupées de continuelles incidentes » (Zola).
⊗ CONTR. Dominant, principal.

incident nom masculin (latin scolastique incidens, -entis, du latin classique incidere, tomber sur) Fait, événement de caractère secondaire, généralement fâcheux, qui survient au cours d'une action et peut en perturber le déroulement normal : Incident technique qui interrompt une émission. Événement sans importance excessive, mais qui peut entraîner des complications, des difficultés dans les relations internationales ou dans le domaine social ou politique : Incident de frontière. Littérature Fait ou récit accessoire qui interrompt la marche de l'action principale dans un drame, un poème, un roman, etc. ● incident (expressions) nom masculin (latin scolastique incidens, -entis, du latin classique incidere, tomber sur) L'incident est clos, la dispute, le différend est terminé, n'en parlons plus. Incident de procédure, contestation élevée au cours d'un procès, ayant pour effet de suspendre ou d'arrêter la marche de l'instance. (Les incidents de procédure sont relatifs soit à la compétence, soit à la régularité de la procédure, soit à la preuve, etc.) Incident nucléaire, processus anormal de fonctionnement d'un réacteur nucléaire, qui, grâce à l'intervention de mesures de protection appropriées, s'achève sans rupture d'aucune des barrières de confinement. ● incident (synonymes) nom masculin (latin scolastique incidens, -entis, du latin classique incidere, tomber sur) Fait, événement de caractère secondaire, généralement fâcheux, qui survient au...
Synonymes :
- anicroche (familier)
- pépin (familier)
Événement sans importance excessive, mais qui peut entraîner des complications...
Synonymes :
- péripétie
incident, incidente adjectif (latin incidens, -entis) Qui a lieu d'une manière accessoire, qui rompt le cours normal de quelque chose : Question incidente. Physique Se dit d'un rayon lumineux, d'une onde, d'un corps, etc., qui se dirige vers un système avec lequel il va interagir. ● incident, incidente (expressions) adjectif (latin incidens, -entis) Demande incidente, celle qui est formée au cours de l'instance. Proposition incidente ou incidente (nom féminin), synonyme de incise. ● incident, incidente (synonymes) adjectif (latin incidens, -entis) Linguistique. Proposition incidente ou incidente (nom féminin)
Synonymes :

incident, ente
adj. et n. f.
d1./d DR Qui surgit accessoirement au cours d'un procès.
d2./d GRAM Se dit d'une proposition insérée dans une autre dont elle est une partie accessoire.
n. f. Une incidente.
d3./d PHYS Qualifie un rayon qui atteint une surface (par oppos. à rayon réfléchi ou réfracté).
————————
incident
n. m.
d1./d événement fortuit, peu important. Ce n'est qu'un incident.
d2./d Petit événement pouvant avoir de graves conséquences sur les relations internationales. Incident diplomatique.
d3./d DR Ce qui survient au cours d'un procès et peut avoir une incidence sur lui.

I.
⇒INCIDENT1, -ENTE, adj.
A. — Qui a un caractère accessoire, secondaire. Une de ces séances particulières où Vigny, s'opiniâtrant sur une question incidente, sur une vétille, avait scié son monde (SAINTE-BEUVE, Pensées, 1868, p. 138). Il vantait la sienne [sa loyauté] d'une manière incidente, par précaution (FLAUB., Éduc. sent., t. 2, 1869, p. 239). V. abord ex. 29 :
1. Le rôle de l'expérimentateur sera d'éliminer tout ce qui pourrait faire apparaître la réponse comme fortuite, comme incidente, comme ne se rapportant pas exactement à la question même...
G. MARCEL, Journal, 1918, p. 139.
Spécialement
1. DR. Qui se forme ou se formule de manière secondaire au cours d'un procès, d'une affaire. Contestation, question incidente (Ac. 1835-1935). La tierce opposition incidente à une contestation dont un tribunal est saisi, sera formée par requête à ce tribunal (Code procéd. civile, 1806, p. 408). Les motions (...) incidentes (LIDDERDALE, Parlement fr., 1954, p. 288).
Demande incidente. Demandes incidentes additionnelles ou reconventionnelles (RÉAU-ROND. 1951). Toute demande incidente est formée à l'occasion ou dans le cours d'une demande principale pour s'y joindre, en suspendre la marche, en modifier la solution ou même l'écarter entièrement (Nouv. rép. de dr., Paris, Dalloz, 1963, s.v. incident, 2).
2. GRAMM. [En parlant d'une phrase, d'une prop.] Qui est insérée dans une phrase dont elle fait partie (entre virgules, entre tirets, entre parenthèses) pour énoncer quelque chose de secondaire ou pour donner une explication (cf. DAGN. 1965). Synon. (proposition) incise, intercalée. Les propositions incidentes ou subordonnées, qui se rencontrent dans les propositions principales (DESTUTT DE TR., Idéol. 2, 1803, p. 179). Si je le savais artiste, c'est qu'une phrase incidente me l'avait appris (GOBINEAU, Pléiades, 1874, p. 3). Après avoir coupé toute phrase incidente et élagué toute épithète (MALLARMÉ, Corresp., 1876, p. 117).
Emploi subst. fém. En phrases hachées, coupées d'incidentes étrangères au sujet, il raconta l'histoire du Paradou (ZOLA, Faute Abbé Mouret, 1875, p. 1248). Je donne de bonnes explications, fais des parenthèses, des incidentes, des retours en arrière (DUHAMEL, Journal Salav., 1927, p. 156) :
2. Le docteur discourait lentement, avec ambages et incidentes, avançant comme sur la pointe des pieds dans un langage qu'il avait évidemment plus l'habitude de lire que de parler...
MORAND, Homme pressé, 1941, p. 12.
B. — SC. PHYS. (opt.). Qui tombe sur un corps, une surface selon un certain angle et peut être réfléchi. Anton. réfracté. Faisceau incident; particule, radiation incidente. Rayon incident (Ac. 1798-1935). Ondes incidentes (H. POINCARÉ, Théorie Maxwell, 1899, p. 78) :
3. ... en optique, la nature de la lumière diffractée n'est pas identique à celle de la lumière incidente; c'est ainsi que si la lumière incidente est blanche, la lumière diffractée est généralement colorée.
ID., ibid.
En partic. [En parlant d'une onde] ,,Qui pénètre dans un dispositif détecteur : une antenne capte une onde incidente`` (Électron. 1959 et 1963-64).
Prononc. et Orth. : [], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1468 questions ou differences incidentes « qui interrompt le cours d'un procès » (Mémoires pour servir de preuves à l'histoire ... de Bretagne, par Dom P. H. MORICE, III, 198a ds BARTZSCH); 2. 1720 rayon incident (P. COSTE, Traité d'optique, p. 6); 3. 1732 gramm. adj. fém. propositions incidentes (RICH.); 1765 subst. fém. (Encyclop. t. 8, p. 649a). Empr. au lat. class. incidens, part. prés. de incidere « tomber dans ou sur, venir par coïncidence »; le sens 2 est empr. à l'angl. incident « même sens » (1667, BOYLE in Phil. Trans. II, 606 ds NED), de même orig. que le français. Fréq. abs. littér. : 56.
II.
⇒INCIDENT2, subst. masc.
A. — Petit événement fortuit et imprévisible, qui survient et modifie le déroulement attendu et normal des choses, le cours d'une entreprise, en provoquant une interruption ressentie le plus souvent comme fâcheuse. Incident fâcheux; l'incident se produit, surgit. Les choses en étaient là, lorsqu'un incident imprévu vint brusquement en changer le cours (SANDEAU, Sacs, 1851, p. 12). Il avait dit tout haut que l'incident du vase de fleurs renversé n'avait aucune importance (PROUST, Guermantes 1, 1920, p. 217). Il est arrivé, ce matin, un incident pénible, presque un accident (...). J'avais le doigt dans la fente de la porte (DUHAMEL, Journal Salav., 1927, p. 70). V. autoritarisme ex. 3, aventure ex. 13, cil ex. 2 :
1. ... à chaque départ en vacances, il était ainsi torturé jusqu'au dernier moment par la crainte de quelque incident fortuit, imprévisible — une visite, une lettre, un malaise — qui l'eût retenu à la maison.
BERNANOS, Mauv. rêve, 1948, p. 979.
SYNT. Incident banal, comique, regrettable, remarquable, ridicule; journée, soirée fertile en incidents; prévoir l'incident qui peut surgir; raconter les incidents de la semaine.
Loc. et expr.
Incident technique, de fonctionnement. Interruption de fonctionnement due à la défaillance d'un mécanisme; en partic., incident technique. [À la radio, à la télévision] Interruption du son, de l'image. Après la Symphonie, le rideau se leva enfin sur « Orphée ». Pour retomber aussitôt, à la suite d'un « incident technique » survenu au pupitre de relief (SCHAEFFER, Rech. mus. concr., 1952, p. 109). Non, rien n'est perdu. Comme le dit Maurice, qui a la passion des courses (...) et qui exprime toujours ce qu'il pense par des comparaisons de turfiste : « incident technique » et non « erreur de parcours » (VIALAR, Bon Dieu, 1953, p. 166).
Incident de route, de parcours. Se trouver (...) au hasard d'un incident de route en panne chez les cannibales (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 382).
Au fig. Difficulté passagère qui ne modifie pas le déroulement d'une opération, une ligne de conduite. Il a réussi le délicat exercice que constituait la formation de son gouvernement et les quelques accrocs qui se sont produits jusqu'ici ne sont finalement que des incidents de parcours (Gazette de Lausanne, 26 juill. 1974 ds GILB. Mots contemp. 1980).
Sans incident. Normalement, sans difficulté. La soirée se passa sans (autre) incident; poursuivre un voyage sans incident. Avoir quitté la rue Plumet sans complication et sans incident, c'était déjà un bon pas de fait (HUGO, Misér., t. 2, 1862, p. 386).
Incident de terrain, de site (rare; p. anal. avec accident de terrain). Le terrain en pente offrait mille incidents pittoresques (SAND, Péché de M. Antoine, t. 1, 1845, p. 211). La Beauce était si monotone et si plate qu'aucun incident de site ne pouvait se produire (HUYSMANS, Cathédr., 1898, p. 209).
Domaine internat., pol., soc. Événement fortuit, affrontement imprévu entre personnes, groupes, dont l'importance est limitée mais dont les conséquences risquent d'être graves, notamment pour la paix. Incident grave; incident de frontière. Il [Bismarck] soulevait des incidents diplomatiques dont le plus grave fut l'affaire Schnaebelé que Jules Grévy régla avec prudence et qui nous mit encore à deux doigts de la guerre (BAINVILLE, Hist. Fr., t. 2, 1924, p. 241). Les journaux du soir (...) annonçaient un gros incident pour lequel les titres se faisaient énormes. Un zeppelin s'était abattu à Lunéville (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 282) :
2. — « Cette fois, Antoine, c'est extrêmement grave... » — « Quoi? Ces chicanes entre l'Autriche et la Serbie? » — Ça, c'est le motif, l'incident attendu, provoqué peut-être... Mais il y a tout ce qui fermente, depuis des années, dans les coulisses sur-armées de l'Europe.
MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 130.
Usuel et gén. au plur. Manifestation armée ou non éclatant contre l'autorité en place. Incidents entre manifestants et forces de l'ordre; créer des incidents, déplorer des incidents. Afghanistan : 26 morts dans un soulèvement (...). Les incidents de dimanche à mardi, d'une violence particulière, sont les plus sérieux qui se soient produits à Kaboul depuis le soulèvement en masse des 21 et 22 février contre les Soviétiques (Est républicain, 2 mai 1980, p. 28).
B. — LITT. Événement d'importance secondaire qui surgit au cours de l'action principale d'une pièce de théâtre, d'un poème ou d'un roman. Les incidents d'une tragédie. Une pièce de théâtre trop chargée d'incidents (Ac. 1798-1935). Point d'action, des incidens sans fin : un vrai mélodrame, tissu d'invraisemblances! (JOUY, Hermite, t. 3, 1813, p. 100). C'est autour d'un personnage comme lui que devraient se dérouler les incidents du seul roman qu'en ce moment on peut écrire (J. BOUSQUET, Trad. du silence, 1935-36, p. 191) :
3. ... un berger qui se plaint, un vieillard qui raconte, un héros qui combat, voilà pour eux [les Anciens] tout un poëme; et l'on ne sait comment il arrive, que ce poëme, où il n'y a rien, est pourtant mieux rempli que nos romans les plus chargés d'incidens et de personnages.
CHATEAUBR., Génie, t. 1, 1803, p. 316.
C. — DR. Contestation accessoire qui survient au cours d'un procès et qui concerne soit la forme de la procédure, soit le fond du procès (demande d'enquête ou d'expertise) (d'apr. CAP. 1936). Synon. partiel demande incidente. Faire juger l'incident; multiplier les incidents. On videra cet incident avec le principal (Ac. 1798-1935). V. amener ex. 41 :
4. Ce pauvre diable a mille écus de billets à nous payer, il ne les payera pas, vous le défendrez contre les poursuites de manière à faire énormément de frais... Soyez sans inquiétude, marchez, entassez les incidents.
BALZAC, Illus. perdues, 1843, p. 585.
P. ext. Difficulté faisant l'objet de discussions véhémentes qui survient dans une assemblée, une partie de jeu. Incidents de séance à la Chambre. C'est un mauvais joueur, il fait à tout coup des incidents (Ac. 1835-1935) :
5. ... avant qu'elle [la représentation] commençât, un grave incident s'était élevé dans les coulisses. (...) à l'aspect de Polichinelle et de son théâtre, toute la comédie s'était émue. Une importante discussion avait immédiatement eu lieu...
MUSSET ds Revue des Deux Mondes, 1833, p. 100.
L'incident est clos. La discussion est terminée.
REM. Incidental, -ale, -aux, adj. Synon. de incidentel (infra dér.). [Dans la notation des sons] On pouvait au moins distinguer une suite d'éléments incidentaux sans rapport les uns avec les autres (SCHAEFFER, Rech. mus. concr., 1952, p. 82).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Fin XIIIe s. « petit événement qui survient dans le cours d'une affaire » (J. DE MEUN, Testament, éd. M. Méon, t. IV, p. 69). Substantivation du part. prés. lat. incidens (v. incident1). Fréq. abs. littér. : 1 413. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 091, b) 2 373; XXe s. : a) 1 795, b) 2 727.
DÉR. Incidentel, -elle, adj. Qui a le caractère fortuit et secondaire de l'incident. (Ds LITTRÉ, Lar. 19e Suppl. 1878-Lar. Lang. fr.). Il fait découvrir la conjuration par un moyen incidentel; remarquez que ces moyens incidentels ne sont jamais permis aux auteurs pour sortir d'embarras (Mme V. HUGO, Hugo, 1863, p. 98). Mais que signifie ce rien n'est changé de Rouletabille, sinon que, autour de nous, malgré le cadavre incidentel de Bernier, tout continue de ce que nous redoutons (G. LEROUX, Parfum, 1908, p. 139). []. 1re attest. 1841 (GISQUET, Mém. 390 d'apr. ESNAULT ds Fr. mod., t. 18, p. 135); de incident2, suff. -el.
BBG. — GOHIN 1903, p. 275 (s. v. incidentel).

1. incident [ɛ̃sidɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1265; du lat. scolast. incidens, p. prés. de incidere « tomber sur, survenir », de in- (→ 2. In-), et cadere « tomber » (→ Caduc, décadent…).
1 Petit événement qui survient. || Un incident sans importance, sans gravité. || Le moindre incident (→ Acuité, cit. 3; assoupir, cit. 21). || Incident fortuit, providentiel (→ Excitatif, cit.; haine, cit. 33). || Incident imprévu, inopiné. Aventure. || Les incidents qui figurent dans une biographie (cit. 2). || Causer (cit. 13), parler d'un incident. || Un incident récent, tout frais (1. Frais, cit. 11), déjà ancien. || Tout incident passé fait partie de l'histoire (→ Historique, cit. 10). || La rubrique des faits divers rend compte des incidents survenus dans la journée. || Incident pénible, regrettable ( Circonstance). || Ce n'est qu'un incident, qu'un petit incident dans sa vie. Épisode, péripétie. || Raconter des incidents ( Anecdote).
1 Pour Javert, les incidents habituels de la voie publique étaient classés catégoriquement, ce qui est le commencement de la prévoyance et de la surveillance, et chaque éventualité avait son compartiment (…)
Hugo, les Misérables, V, III, X.
2 Un moraliste, qui a le secret des accents pénétrants, a dit : « La vie n'est qu'une succession d'incidents; l'individu, au point de vue de la société, n'y joue que le plus mince rôle (…) »
Sainte-Beuve, Chateaubriand…, t. II, p. 287 (note).
3 À l'église, il y eut un incident pénible, l'abbé Madeline s'évanouit, en disant sa messe. Il n'allait pas bien, il regrettait ses montagnes, depuis qu'il vivait dans la plate Beauce, navré de l'indifférence religieuse de ses nouveaux paroissiens (…)
Zola, la Terre, IV, VI.
4 (…) le café épais, après avoir désagréablement sali ses doigts, se répandit sur le plancher, et l'incident passa sans qu'aucun de nous fît mine de l'avoir remarqué.
Loti, Aziyadé, IV, IX.
(XXe). Spécialt. Petite difficulté imprévue qui survient au cours d'une entreprise. Accroc, anicroche, difficulté. || Incident technique. || L'affaire s'est déroulée, le voyage s'est passé sans incident.Loc. Incident de parcours (cit. 3).
2 (Déb. XXe). Événement peu important en lui-même, mais capable d'entraîner de graves conséquences dans les relations internationales. || Incident diplomatique. || Un grave incident de frontière.(Dans la vie politique, sociale). Désordre. || S'efforcer de créer, de provoquer des incidents dans une réunion, dans la rue.
5 Sa nouvelle était un incident de frontière, peut-être un casus belli, entre la France et l'Allemagne (…) L'incident paraissait grave : un commissaire français avait été attiré dans un guet-apens et les Allemands ne le lâchaient point.
A. Hermant, l'Aube ardente, XIV.
6 Les ponts sur la Moselle étaient occupés militairement par les troupes allemandes. On était à la merci d'un incident.
Martin du Gard, les Thibault, t. VII, p. 148.
3 (Mil. XVIIe; « digression », v. 1460, Villon). Hist. littér. Événement accessoire qui survient dans le cours de l'action principale (d'une pièce de théâtre, d'un roman). Épisode (1.), péripétie; → Détruire, cit. 19 et 25.
7 N'offrez point un sujet d'incidents trop chargé !
Boileau, l'Art poétique, III.
8 Les incidents (dans une pièce de théâtre) ne sont un mérite que quand ils sont naturels (…)
Voltaire, Correspondance, 2375, 22 déc. 1763.
4 (Fin XIVe). Dr. Contestation accessoire survenant au cours d'un procès, venant en interrompre le déroulement. || Incident de saisie, soulevé au cours d'une procédure de saisie. || Incident d'audience, relatif à la compétence, l'administration de la preuve, la régularité de la procédure. || Soulever un incident ( Incidenter).
9 Autre incident : tandis qu'au procès on travaille,
Ma partie en mon pré laisse aller sa volaille.
Racine, les Plaideurs, I, 7.
10 (…) mais si on me paye bien, je ne ferai point d'incident et laisserai les choses comme elles sont.
Mme de Sévigné, 1368, 18 janv. 1694.
11 (…) M. de Lamoignon (…) débrouillerait ce chaos d'incidents et de procédures dont on avait enveloppé leur cause (…)
Fléchier, Lamoignon, in Littré.
12 Dans un sens très général, le mot incident désigne tous les événements qui, se produisant au cours d'une instance, en modifient le cours ordinaire (exceptions, mesures d'instruction, reprise ou péremption d'instance, constitution de nouvel avoué, etc.). — Dans un sens plus restreint, qui est celui des articles 337 et suivants du code de procédure civile (…) il désigne les demandes additionnelles du demandeur, les demandes reconventionnelles du défendeur, et les demandes en intervention formées par ou contre des tiers.
Dalloz, Nouveau répertoire, art. Incident, §1.
Fig. Difficulté, objection qu'une personne soulève (dans un débat, au jeu…). Chicane, dispute. || Au lieu de répondre à la question, il soulève des incidents.Incidents de séance. — ☑ L'incident est clos : la querelle est terminée.
12.1 — C'est très bien comme ça, approuve Saturnin. Du moment que ce meussieu accepte vos excuses, l'incident est clos.— Mais oui, mais oui, j'accepte les excuses de Meussieu Pic ! L'incident est clos. Parlons d'aut'chose.
R. Queneau, le Chiendent, p. 279.
DÉR. Incidentel, incidenter.
————————
2. incident, ente [ɛ̃sidɑ̃, ɑ̃t] adj. et n. f.
ÉTYM. 1468; → 1. Incident.
———
I
1 (1468). Dr. Qui survient accessoirement dans un procès, une affaire. Accessoire. || Contestation, demande, question, requête incidente.Faux incident (par oppos. à faux principal). Faux (III., 2.). || Appel incident.
13 Des discussions poussées dans un grand détail ne lèvent guère une difficulté sans en faire naître une autre; cette nouvelle difficulté, qu'on veut suivre, produit aussi sa difficulté incidente, et on se trouve engagé dans un labyrinthe.
Fontenelle, Du Verney, in Littré.
14 Les demandes incidentes seront formées par un simple acte contenant les moyens et les conclusions, avec offre de communiquer les pièces justificatives (…)
Code de procédure civile, art. 337.
2 (1549). Cour. Qui est accessoire, non essentiel. Accidentel, secondaire. || Des remarques incidentes.Événement incident, non essentiel ( Accidentel). || D'une façon incidente. Incidemment. || « Ses allusions étaient toujours incidentes » (Martin du Gard, in G. L. L. F.).
14.1 Un premier état incident ne finit pas par s'organiser — se rapporter à des repères — mais il évolue monstrueusement.
Valéry, Cahiers, t. II, Pl., p. 84.
3 (1732). Gramm. Se dit d'une proposition qui suspend le courant d'une phrase pour y introduire un énoncé accessoire. Incise. || La proposition incidente joue le même rôle qu'une parenthèse. || Incidente, n. f. (1765). || Une incidente. || Mettre une incidente entre parenthèses, entre virgules, entre tirets… || Phrase hachée (cit. 13), coupée d'incidentes.
15 Il expliqua pourquoi, en phrases interrompues, coupées de continuelles incidentes.
Zola, la Terre, I, II.
16 (…) je ne puis quitter Rotrou sans m'arrêter à une autre de ces beautés maudites (c'est un peu plus loin dans la tragédie de Vencelas)
Apprenons l'art, mon cœur, d'aimer sans espérance
qui provient toute de cette distorsion de l'expression l'art d'aimer par une incidente (…)
Aragon, les Yeux d'Elsa, p. XI.
———
II (1720, Coste; d'après l'angl. incident). Phys. Qui rencontre, tombe sur une surface réfléchissante ou réfringente (le substantif qualifié désigne un corps en mouvement, un rayon). Incidence (II., 1.).
CONTR. Dominant, principal.
DÉR. Incidemment, incidence.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • incident — 1. (in si dan) s. m. 1°   Événement qui survient dans le cours d une entreprise, d une affaire. •   Nous allons régaler, mon père, votre abord D un incident tout frais, qui vous surprendra fort, MOL. Tart. VI, 5. •   Il arriva un incident qui fit …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • incident — INCIDÉNT, Ă, incidenţi, te, s.n., adj. I. s.n. 1. Întâmplare neaşteptată (şi neplăcută) care apare în desfăşurarea unei acţiuni. ♢ Incident de frontieră = ciocnire armată între forţele grănicereşti a două state vecine. ♦ Greutate, dificultate. 2 …   Dicționar Român

  • incident — in·ci·dent 1 / in sə dənt, ˌdənt/ n 1: a distinct occurrence or event an incident of sexual harassment 2: a subordinate, dependent, or consequential element the search was a legitimate incident to the arrest child support and other incident s of… …   Law dictionary

  • incident — Incident, ou Incidens, Liticula subnata, Disceptatiuncula, Praescriptiuncula, Appendices, et Appendiculae, Soboles matricis controuersiae, Liticulae obiter enatae, Quaestiones emergentes, Lites summum causae praecurrentes, et summae liti… …   Thresor de la langue françoyse

  • Incident — may refer to:* A property of a graph (mathematics) (see also glossary of graph theory) *Incident, Culfest of NITK Surathkal, a cultural festival of The National Institute of Technology in Surathkal, Karnataka, India * Incident management, the… …   Wikipedia

  • incident — incident, incidental adjectives. Incident has been almost entirely replaced as an adjective by incidental, so that a sentence such as Those in the highest station have their incident cares and troubles now sounds decidedly dated. This freeing of… …   Modern English usage

  • Incident — In ci*dent, a. [L. incidens, entis, p. pr. & of incidere to fall into or upon; pref. in in, on + cadere to fall: cf. F. incident. See {Cadence}.] [1913 Webster] 1. Falling or striking upon, as a ray of light upon a reflecting surface. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • incident — [in′sə dənt] adj. [OFr < ML < prp. of L incidere, to fall upon < in , on + cadere, to fall: see CASE1] 1. likely to happen as a result or concomitant; incidental (to) [the cares incident to parenthood] 2. falling upon, striking, or… …   English World dictionary

  • Incident — In ci*dent, n. [Cf. F. incident.] 1. That which falls out or takes place; an event; casualty; occurrence. [1913 Webster] 2. That which happens aside from the main design; an accidental or subordinate action or event. [1913 Webster] No person, no… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • incident — ► NOUN 1) an event or occurrence. 2) a violent event, such as an attack. 3) the occurrence of dangerous or exciting events: the plane landed without incident. ► ADJECTIVE 1) (incident to) resulting from. 2) (of light or other radiation) falling …   English terms dictionary

  • incident — incìdent m <G mn nātā> DEFINICIJA nepredviđen događaj, nemio slučaj [izazvati incident; došlo je do incidenta]; izgred ETIMOLOGIJA srlat. incidens ← lat. incidere: upasti, dogoditi se …   Hrvatski jezični portal

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.